nostalgique


nostalgique

nostalgique [ nɔstalʒik ] adj.
• v. 1800; de nostalgie
1Qui est relatif à la nostalgie, empreint de nostalgie. Pensées, regrets nostalgiques.
N. Personne qui regrette (qqch. ou qqn). Les nostalgiques du nazisme.
2Mélancolique, triste. Chanson nostalgique.

nostalgique adjectif et nom Qui est atteint de nostalgie, de regret du passé, du pays natal. ● nostalgique adjectif Qui provoque la nostalgie, inspiré par la nostalgie : Chanson nostalgique.nostalgique (synonymes) adjectif Qui provoque la nostalgie , inspiré par la nostalgie
Synonymes :
- mélancolique

nostalgique
adj.
d1./d Qui souffre de nostalgie.
d2./d Qui exprime la nostalgie. Un chant nostalgique.

⇒NOSTALGIQUE, adj.
A. —[Correspond à nostalgie A]
1. [En parlant d'une pers.]
a) Qui est envahi par un sentiment de nostalgie:
1. [Les Hollandais] prient ces dieux grinçants de l'Indonésie dont ils ont garni toutes leurs vitrines, et qui errent en ce moment au-dessus de nous, avant de s'accrocher, comme des singes somptueux, aux enseignes et aux toits en escaliers, pour rappeler à ces colons nostalgiques que la Hollande n'est pas seulement l'Europe des marchands, mais la mer, la mer qui mène à Cipango...
CAMUS, Chute, 1956, p.1480.
b) PSYCHOPATHOL. Qui souffre, qui est atteint de nostalgie. Il s'est couché. Il ne s'est plus relevé. Il était nostalgique, et il avait le coeur malade (HUGO, Corresp., 1870, p.248).
Emploi subst. Nous visitâmes l'hôpital où se trouvaient quatre malades seulement dont trois blessés et un nostalgique (DUMONT D'URVILLE, Voy. Pôle Sud, t.6, 1844, p.67).
2. [P. méton. du déterminé]
a) Empreint de nostalgie, relatif à la nostalgie. Faut pas le plaindre, il rentre chez lui, murmurèrent les gars du Léonois, tandis que leur vague regard nostalgique suivait le train de Bretagne (DE VOGÜÉ, Morts, 1899, p.394). Replacés dans leur décor familier, les tableaux en exil semblent moins nostalgiques (RÉAU, Archives, bibl., musées, 1909, p.40).
b) PSYCHOPATHOL. État nostalgique. État dépressif causé par l'éloignement du pays natal, caractérisé par la tristesse, la langueur, parfois le dégoût, et fréquent chez les transplantés, les émigrés (d'apr. CARR.-DESS. Psych. 1976).
B. —[Correspond à nostalgie B]
1. [En parlant d'une pers.] Qui regrette le passé ou un aspect particulier du passé. Cullen et son disciple Brown en Grande-Bretagne, Rasori en Italie, les tenants nostalgiques de la «Naturphilosophie» en Allemagne (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p.597):
2. Le Balzar m'attirait; je me rappelais que mon grand-père —mort depuis —m'y avait amené quelquefois, en 1913: nous nous asseyions côte à côte sur la banquette, tout le monde nous regardait d'un air de connivence, il commandait un bock et, pour moi, un galopin de bière, je me sentais aimé. Donc, quinquagénaire et nostalgique, je poussais la porte de la brasserie et je me faisais servir un galopin.
SARTRE, Mots, 1964, p.157.
Emploi subst. masc. Le Code Napoléon, dans sa rigueur, a gardé des nostalgiques (P. SARTIN, La Femme libérée, 1968 ds GILB. 1980).
2. [P. méton. du déterminé] Empreint de nostalgie; qui l'évoque ou la provoque. Désir, sentiment, souvenir nostalgique. [La basse-cour] n'est plus qu'un lieu désert et nostalgique, Mais elle était belle autrefois: Dans cet enclos, ainsi qu'en des livres bouddhiques, Les animaux étaient des rois (NOAILLES, Forces étern., 1920, p.101). Dans l'amoindrissement de la France vaincue, le Rhin n'est plus qu'un fleuve d'amers ressouvenirs... Seules les rêveries nostalgiques s'aventurent sur ses rives (BARRÈS, Génie Rhin, 1921, p.16). Ce poème nostalgique [la Berceuse de la mort de Brentano], où l'enfant évoque la tendresse maternelle et l'époque où il était encore mêlé à la chair même de sa mère, est bien de qualité onirique (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.284).
C. —[Correspond à nostalgie C]
1. Emploi subst. masc. Personne qui garde le regret d'aspirations non satisfaites. Le fourmillement de drisses et de cordages qui, vu de terre, invite l'âme des nostalgiques à l'embarquement pour ailleurs (LORRAIN, Heures Corse, 1905, p.42).
2. [P. méton. du déterminé] Empreint de nostalgie. Tantôt nous avons de la vérité diffuse et diffluente un sentiment vague, insatisfait, nostalgique (...); tantôt l'entrevision se concentre dans l'éblouissement d'une intuition, mais cette intuition ne dure que l'éclair d'un instant (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.55):
3. J'ai senti soudain renaître mon vieux désir, mon désir nostalgique de vivre de l'autre côté de la glace, dans l'image renversée de ma chambre, dans cette image où la vie serait, —à quel point! —plus douce et plus intéressante.
DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p.67.
D. —[Correspond à nostalgie D] Mélancolique, triste.
1. [En parlant d'une pers.] Ses musiciens nostalgiques et ses romanciers immenses [de la Russie] (FAURE, Hist. art, 1921, p.237). Le vent secouait les arbres perdus, devant mes vitres. Ces pauvres arbres qui avaient l'air de vagabonds nostalgiques, englués par la racine (ARNOUX, Chiffre, 1926, p.34).
2. [P. méton. du déterminé] Qui inspire de la nostalgie, incite à la nostalgie. De temps en temps, on pose son verre pour danser sur un de ces airs nostalgiques que verse une intarissable radio (GREEN, Journal, 1933, p.164). Une atmosphère nostalgique de veillée d'hiver (GRACQ, Beau tén., 1945, p.172):
4. Pas un arbre, un toit, un coteau, un creux vert, car nous ne connaissons jamais ici d'herbe morte, sans couleur, —qui ne retienne mon regard, et parfois je me retourne encore, en les sentant baignés d'un beau soir nostalgique...
PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p.62.
REM. Nostalgiquement, adv. a) [Correspond à nostalgique B] En regrettant le passé. Toute une région de souvenirs d'où ils [ces désirs] se sentaient nostalgiquement exilés (PROUST, Guermantes 2, 1921, p.362). b) [Correspond à nostalgique C] Avec le regret de ne pouvoir satisfaire une aspiration. Une âme douloureusement troublée dans ses plus intimes certitudes et nostalgiquement impuissante à les retrouver (BOURGET, Actes suivent, 1926, p.5). Pour ma part je puis vous dire que je n'ai jamais senti le vieillissement que dans cette quiétude précisément à quoi votre morale invite, mais que souvent vous atteignez d'autant moins que vous vous efforcez davantage et plus nostalgiquement d'y atteindre (GIDE, Feuillets, 1939, p.778).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1800 méd. (La Décade, an IX, 2e trim., t.12, p.134 ds BRUNOT t.10, p.892, note 1: un soldat «nostalgique» promptement guéri); 2. 1860 p. ext. (BAUDEL., Paradis artif., p.382). Dér. de nostalgie; suff. -ique. Fréq. abs. littér.:141.

nostalgique [nɔstalʒik] adj.
ÉTYM. V. 1800; de nostalgie.
1 Relatif à la nostalgie, empreint de nostalgie. || Pensées, regrets nostalgiques. || Attrait, attraction (cit. 15) nostalgique.
1 (…) il salua ses derniers mots de cette remarque nostalgique où l'on percevait, avec le souvenir de ses anciens triomphes oratoires, un amer, un immense regret d'avoir en pleine force, perdu la joie de l'action victorieuse sur les Assemblées (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 517.
2 (…) ses lettres à Suard, où elle (Julie de Lespinasse) ne livre que sa tristesse, sans en avoir avoué la cause véritable, ne sont qu'un long et douloureux souhait d'en finir, un nostalgique vœu d'anéantissement total (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 204.
2 Par ext. Mélancolique, triste. || Chanson nostalgique. || Regard nostalgique.
DÉR. Nostalgiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nostalgique — (no stal ji k ) adj. 1°   Qui a rapport à la nostalgie. 2°   Qui éprouve la nostalgie. Devenir nostalgique.    Subst. Les nostalgiques. Un nostalgique …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • NOSTALGIQUE — adj. des deux genres Qui se rapporte à la nostalgie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • nostalgique — adj. => Triste …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Train nostalgique du trient — Chemin de fer Martigny Châtelard Ligne Martigny Châtelard Entre Châtelard et Finhaut Pays …   Wikipédia en Français

  • NOSTALGIE — Issu des mots grecs 益礼靖精礼﨟 («retour») et 見凞塚礼﨟 («souffrance»), le terme «nostalgie» indique par sa seule étymologie un état d’âme, une humeur au sens allemand de Gemütsstimmung , qui, du champ médical auquel il appartint d’abord, gagna ensuite… …   Encyclopédie Universelle

  • Chemin De Fer Martigny-Châtelard — Ligne Martigny Châtelard Entre Châtelard et Finhaut Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Martigny-Chatelard — Chemin de fer Martigny Châtelard Ligne Martigny Châtelard Entre Châtelard et Finhaut Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Martigny-Châtelard — Ligne Martigny Châtelard Entre Châtelard et Finhaut Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer martigny-châtelard — Ligne Martigny Châtelard Entre Châtelard et Finhaut Pays …   Wikipédia en Français

  • Efteling — 51° 38′ 59″ N 5° 02′ 37″ E / 51.6496416666667, 5.04361388888889 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.